Navigation Menu+

«Omega Suite» de Félix Ibarrondo: Concert France Musique

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est Félix Ibarrondo, né quelque part au pays basque en 1943. Pour les musiciens de l’Ensemble C-Barré et la chanteuse Marie-Georges Monet il a composé un cycle de mélodie intitulé « Omega Suite ».

 

Diffusion intégrale et portrait :

Le piano et la voix sont les prolongements naturels de Félix Ibarrondo. Ce sont les instruments pour qui il aime écrire en premier. C’est par eux qu’il est venu à la musique dans son village natal Onate, au Pays basque espagnol en 1943.
La musique, la poésie, la philosophie et la théologie ont éclairé toute sa vie et continuent à le faire, et puis il y a eu les compagnonnages, dont celui qu’il évoquera aujourd’hui avec le compositeur Maurice Ohana, authentique frère en musique.
Félix Ibarrondo parle volontiers d’intuition quand il compose. Il est savoureux, je trouve, d’entendre un compositeur au long cours comme il l’est accorder autant d’importance au phénomène d’intuition.
Au cours de ce portrait, Félix Ibarrondo parlera d’ailleurs peu de musique de l’intérieur ; il évoquera plutôt les poètes qui lui ont inspiré son Omega Suite pour voix et cinq instruments. Ces mélodies ont été pensées autour de l’univers poétique de deux poètes de cœur : le premier est espagnol, c’est Lorca, le deuxième est basque, c’est Bitoriano Gandiaga. Sa poésie alterne avec celle de Lorca.
Ces deux voix poétiques sont les deux chemins qui irriguent la suite.
C’est Marie-Georges Monet qui prête sa voix aux poèmes croisés de Lorca etGandiaga.
Et c’est Sébastien Boin, l’actuel directeur musical de l’Ensemble C Barré, qui a eu l’idée de ce cycle de mélodies, imaginées à l’occasion de 80ème anniversaire de la mort de Lorca.
D’ailleurs c’est le dernier poème de la suite, Omega, qui a donné son titre à la partition. Omega est l’un des derniers poèmes écrits par Lorca, juste avant son assassinat. Un poème prémonitoire puisqu’il évoque, ou semble évoquer tant il est mystérieux, une mise à mort…

« Omega Suite » pour voix de femme et ensemble instrumental de Félix Ibarrondo
Sur des poèmes de Federico Garcia Lorca et Bitoriano Gandiaga 
par l’Ensemble C Barré et Marie-Georges Monet
Direction Sébastien Boin
Commande et Création enregistrée le 15 janvier 2016